FAITES VOS COSMETIQUES MAISON AVEC DES RECETTES EN IMAGES















lundi 2 juillet 2012

Quelle est la différence entre une huile végétale et une huile essentielle ?

A tous ceux qui lisent encore ce blog, pardon de m'être absenté si longtemps, des problèmes de santé qui s'améliorent à peine m'en ont empêché.


Quelle est la différence entre une huile végétale et une huile essentielle ?
Qu'est-ce qu'une huile minérale ?

Mais qui pose encore ces questions s'interrogeront certain(es)? Nombre d'entre nous, vous répondrai-je.

En effet la désinformation règne autour de nous, on vous parle de produits naturels, voire d'huiles minérales naturelles (je l'ai vu écrit), on vous met en garde contre les dangers des huiles essentielles (il y en a), et de l'inefficacité des cosmétiques "maison" par rapport à ceux produits en laboratoire "sous contrôle dermatologique", hypo-allèrgéniques, voire "géniques"... Comme dirait un magazine cher à mon cœur : "On nous prend pour des quiches".

Je vais donc répondre à l'éminente question posée ci-dessus, et vous parler des cosmétiques en général. 

Premièrement sachez chers consommateurs (trices) que les publicités (toutes), la télévision (la plupart du temps) et les magazines (souvent involontairement) vous mentent, dans le but de vous faire consommer des produits (plus que nécessaires) qui vous rendront non pas beaux ou belles, mais conformes aux normes imposées par ces mêmes médias !! STOP !
Deuxièmement, surfant sur la vaguelette d'éveil  de nos consciences endoctrinées depuis les années soixante, les fabricants de cosmétiques mettent le "naturel" à toutes les sauces et jouent volontairement sur les mots pour vous induire grossièrement en erreur, dans le but de vous faire consommer des produits (plus que nécessaires) qui vous rendront non pas beaux ou belles, mais conformes aux normes imposées par ces mêmes médias !! STOP ! STOP ! STOP !

Alors, quelle est donc la différence entre une huile végétale, une huile essentielle et une huile minérale ?



L'huile essentielle n'a d'huile que le nom.
L'explication de la nature exacte de la substance serait fastidieuse à lire pour celles et ceux qui n'ont pas fait d'études scientifiques. Sachez que l'huile essentielle est  le résultat de la distillation de la plante (entière ou partielle ) appelé aussi distillat.Ce distillat concentre très fortement les principes actifs de la plante et c'est pour cela que les huiles essentielles ne s'utilisent qu'avec connaissance et précaution : diluées dans la plupart des cas, et qu'elles sont INTERDITES aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 5 ans sauf prescription médicale.

L'huile végétale c'est du gras !
"Le lipide" (le gras) est une merveilleuse substance constitutive des organismes vivants, elle peut être liquide (huile), solide (graisses, beurres) ou cireuse (cire d'abeille), elle peut être animale ou végétale.
Lors qu'après des millions d'années les végétaux se fossilisent (retournent vers le règne minéral), les lipides (entre autres) se transforment à leur tour pour devenir des hydrocarbures : la seule "huile minérale naturelle" au sens strict du terme c'est le pétrole !! Celui-ci après raffinage produit deux substances que contiennent pratiquement TOUS les cosmétiques conventionnels et qui sont totalement inopérantes, absolument inactives, et simplement polluantes : parafinum liquidum, et petrolatum (vérifiez les étiquettes ...)

Il existe énormément de végétaux dont la graine, la plante, la tige, le fruit, produisent de l'huile ou du beurre par simple pression à froid. La graisse animale comme le suif (graisse de bœuf), le saindoux (porc) ou le beurre  (concentration des lipides contenus dans le lait de vache) peut aussi à l'occasion être utilisée dans la cosmétique (vérifiez si votre savon contient du sodium tallowate, c'est du suif transformé en savon, rien de nocif là-dedans pour une fois). Ses matières grasses sont absorbées par l'épiderme et peuvent même aider la peau à fonctionner, l'entretenir, l'aider à retenir l'eau (hydratation).


Là où le bât blesse : Les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l'eau, mais dans l'huile !!! La majorité des recettes contiennent donc les unes et les autres et parfois en les lisant on peut confondre !!! Achetez donc des livres, les blogs sont un formidable outil, mais cela ne remplace pas les vérifications faites par les maisons d'édition.

Bref :
Pour avoir une belle peau il faut :
 - la nettoyer souvent (une fois par jour ) avec un savon, un vrai, qui ne contient pas de produits chimiques nocifs et polluants ; comme par exemple du savon d'Alep, solide ou liquide, des savons artisanaux à froid ou un véritable savon de Marseille (ne contenant que de l'huile d'olive, ne moussant pratiquement pas). Ils seront beaucoup moins agressifs pour votre peau que tous les gels douche et autres gels nettoyant "sans savon" qui contiennent des détergents chimiques, parfois les mêmes exactement que ceux de votre produit vaisselle (si, si, cherchez sodium laureth sulfate sur les étiquettes...). Et tout ça est également valable pour le visage.
 - La protéger du dessèchement et/ou des agressions extérieures avec un lipide léger (huile de noisette, jojoba, macadamia, olive, sésame, avocat, abricot, tournesol.)

Et c'est tout !!



Si d'autres problèmes cosmétiques vous préoccupent (boutons, point noirs, sècheresses, dartres, rougeurs, cernes, taches, vieillissement...) adaptez et complétez les soins avec des formules de crèmes, des masques, des bains de vapeur, des gommages aux ingrédients adaptés (article avenir) etc... Mais sachez que la peau et son entretien relèvent de quatre principes simples :

Propreté : démaquillez vous et lavez votre peau (même le visage), voir ci-dessus.

Simplicité : trop de produits, trop d'informations et la peau élimine et/ou se défend (rougeurs, boutons) donc faites simple et si il y a un problème particulier faites une cure d'un mois, puis revenez à votre routine.

Gras : même les peaux mixtes ou grasses peuvent utiliser une huile de soins, les lipides font partie de notre peau et peuvent aider à réguler la production de sébum si vous les choisissez bien (huiles de noisette et jojoba restent ex aequo au top des régulateurs ) et si vraiment vous n'aimez pas l'huile et seulement si votre peau est grasse, utilisez du gel d'aloe vera pur.

Routine : la peau met du temps pour se réguler, se transformer, se réparer. Laisser lui six mois au moins avant d'apprécier les changements (les améliorations durables ) qui surviennent avec l'utilisation de produits vraiment naturels. 

Avec un bon savon, une bonne huile, un tube de gel d'aloe vera et une ou deux HE adaptées, vous avez l'essentiel de votre kit de survie cutané.

En espérant vous avoir bien informés...

7 commentaires:

  1. merci pour ces infos!!! utiles pour l'avenir ....et pour ma peau!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ahh! Super article et contente de te relire!!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Je viens de faire la connaissance de ton blog et je voulais t'encourager pour la suite. Puisse tes problèmes de santé se résoudre rapidement ! Merci pour ton travail : ton blog est une caverne de trésors, ne lâche pas l'affaire ! Bon courage à toi et merci déjà pour les futurs post que j'attends avec impatience !
    Au plaisir de te relire,

    Jade

    RépondreSupprimer
  4. Je vais essayer d'alterner infos et recettes, j'espère que ça vous plaira ^^, merci.

    Fane

    RépondreSupprimer
  5. bonjour
    j’ai acheter l’huile de rose comment savoir si c’est une huile végétale ou essentielle ??( c’est pas mentionner dans le flacon ),mais dans la notice qui vient avec C écris que sa contient (de l’huile volatile pilote- hedrocarbon-vitamines,CA -nicotink l’acide bêta-caroténe,et Ezhaniol et stronilol )
    merci d'avance

    RépondreSupprimer
  6. Article très intéressant mais, de mon humble point de vue, tout de même un petit peu tendancieux, sans doute inconsciemment.

    Toute l'ambiguïté procède, comme d'habitude, du concept de "naturel". Qu'est-ce qui est naturel qu'est-ce qui n'est pas naturel ? Soyons rigoureux : le naturel c'est ce qui existe dans le réel, hors intervention humaine, ça s'oppose au culturel. Le vent c'est naturel, la pluie c'est naturel, les montagnes la lune c'est naturel et certaines catastrophes même sont naturelles, tout comme l'amiante. Par contre le rouge à lèvres ce n'est pas naturel. Le costume trois pièces, ce n'est pas naturel (même en coton). Si la culture humaine disparaissait, tout ça disparaîtrait. Bien.
    Alors qu'en est-il des huiles minérales ? Eh bien ce sont de purs produits de la culture humaine, naturellement ça n'existe pas. Mais les huiles essentielles c'est exactement la même chose ! Du point de vue de la lavande, être plongée dans l'eau bouillante ça n'a rien de naturel et peut-être même que ça ne lui plait pas du tout.
    Donc nous revoici a zéro partout.
    Ce qui ne fait que confirmer que - linguistiquement - l'expression "PRODUIT NATUREL" est un oxymore, les deux termes se contredisent radicalement : de deux choses l'une, ou c'est produit (par l'homme) ou c'est naturel (la nature le crée). En toute rigueur il n'existe donc pas et IL NE PEUT EXISTER de "produit naturel". Même l'eau que nous buvons est un PRODUIT (de haute "technologie" qui plus est).
    [Petite parenthèse : en vérité il en existe un, et un seul à ma connaissance, c'est le miel, mais il faut noter que c'est tout de même le produit d'une culture, celle des abeilles]

    Finalement la seule question la vraie question est : tel produit est-il nocif ou non pour la santé ?

    Post Scriptum
    On peut grosso modo distinguer trois niveaux d'intervention de l'homme sur la nature : intervention nulle, la nature telle quelle ; intervention de composition/décomposition sans porter atteinte à l'atôme (exemple : la cuisson pour les aliments, pour la chaux, pour la poterie, pour extraire le métal des ses oxydes etc etc ; la combinaison d'éléments comme les alliages...) enfin la composition/décomposition en modifiant éventuellement les atôme (exemple emblématique, les plastiques et d'une façàn génarale les produits de synthèse).

    ps2
    bravo pour votre blog.

    RépondreSupprimer